L’oxygénothérapie hyperbare pour améliorer les symptômes liés à l’autisme

Publié le Catégorisé comme amélioration, Oxygénothérapie Hyperbare

En 2009, le Docteur Rossignol (USA) et son équipe ont mené la première étude scientifique de qualité (contrôlée, randomisée et en double aveugle) afin d’évaluer l’efficacité de l’oxygénothérapie hyperbare chez les enfants atteints d’autisme.

Cette étude a été réalisée sur 62 enfants, âgés entre 2 et 7 ans.
Ces derniers ont été répartis sur 2 groupes à travers 6 centres de santé :

  • Les 33 sujets du premier groupe ont reçu un traitement d’oxygénothérapie hyperbare.
  • Les 29 sujets du second groupe (appelé groupe « témoin ») ont reçu un « faux » traitement. En effet, la pression appliquée, lors des plongées hyperbares, était quasi inexistante.

Afin de contrôler l’efficacité de cette thérapie, les enfants ont été évalués par les médecins ainsi que leurs parents. Avant et après le traitement.

Lors d’un bilan diagnostic, l’équipe médicale peut utiliser différentes échelles et tests, dans le but de statuer sur le « degré » d’autisme de l’enfant. Aussi, lors de cette étude, les 3 tests suivants ont été utilisés :

Des symptômes autistiques améliorés grâce à l’oxygénothérapie hyperbare

80 % des enfants du premier groupe (celui ayant reçu le traitement hyperbare) se sont améliorés, contre 38 % des enfants du groupe témoin. Toujours parmis les enfants du premier groupe, 30 % ont été évalués comme « améliorés » ou « très améliorés », contre seulement 8 % des enfants du groupe témoin.

Parmi les enfants du groupe traité, les scores moyens du test CGI se sont significativement améliorés dans les domaines suivants :

  • fonctionnement global
  • langage réceptif
  • interaction sociale
  • contact visuel

À l’aide du test ABC, des améliorations significatives ont été observées dans le groupe traité (mais pas dans le groupe témoin) dans les domaines suivants :

  • score total
  • irritabilité
  • stéréotypie
  • hyperactivité
  • parole

À l’aide du test ATEC, des améliorations significatives ont été observées au niveau de la conscience sensorielle/cognitive dans le groupe de traitement.

Enfin, une analyse post-hoc a indiqué que les enfants de plus de 5 ans, et les enfants dont la gravité initiale de l’autisme était plus faible, présentaient les améliorations les plus robustes.
Il est aussi précisé que le traitement hyperbare était sûr et bien toléré par les enfants.

Conclusion de l’étude

Pour finir, l’équipe de scientifiques conclut ainsi :

Compte tenu des résultats positifs de cette étude, et de la pénurie de traitements officiels pour les personnes autistes, les parents qui suivent un traitement hyperbare pour leur enfant autiste peuvent être assurés qu’il s’agit d’un traitement  sûre (…), et qu’il peut améliorer certains comportements autistiques.
D’autres études sont nécessaires pour confirmer ces résultats ; nous sommes au courant de plusieurs autres études prévues ou en cours sur le traitement hyperbare chez les enfants autistes.
Cependant, à la lumière des résultats positifs de cette étude et de ceux de plusieurs études antérieures, l’utilisation du traitement hyperbare apparaît comme un traitement prometteur pour les enfants autistes.

Comment se déroule une séance dans un caisson hyperbare ?

 Ci-dessous, je vous propose une courte vidéo afin de vous montrer concrétement le déroulement d’une séance (que l’on appelle d’ailleurs « plongée« ) dans un caisson hyperbare. Les sous-titres sont disponibles pour les malentendants.

Comment mettre en place l’oxygénothérapie hyperbare à la maison ?

Si vous souhaitez mettre en place cette thérapie chez vous, je peux vous conseiller et vous accompagner. Les protocoles que je propose se basent sur les dernières avancées scientifiques ainsi que sur mon expérience sur le sujet.

J’anime aussi un groupe Facebook sur le sujet, dans lequel vous pouvez poser vos questions :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *