Exemple d’un traumastime crânien soigné avec l’oxygénothérapie hyperbare

Publié le Catégorisé comme amélioration, Oxygénothérapie Hyperbare

En 2009, le docteur Paul Harch (USA) a publié une étude de cas intéressante dans laquelle l’oxygénothérapie hyperbare est utilisée pour soigner les traumastismes crâniens d’un ancien soldat.

Un ancien soldat victime de plusieurs explosions

Tout d’abord, voici une présentation du patient concerné par cet article scientifique :
C’est un ancien militaire, âge de 25 ans lors de la publication, qui faisait parti du Corps des Marines des États-Unis d’Amérique.
Trois ans avant de consulter le docteur Harch, ce jeune homme a subi de multiples traumastimes crâniens suite à des explosions au combat. Après chaque incident, le jeune homme a souffert d’une perte de connaissance (ou était proche de perdre connaissance). Deplus, peu après les explosions, il souffrait aussi d’amnésie et de confusion…

soldat traumatisme crânien explosion
Un soldat en attente d’être évacué d’Afghanistan, à la suite d’une explosion (2011). L’onde de choc affecte le cerveau. ANJA NIEDRINGHAUS, AP IMAGES

Diagnostics et symptômes avant de commencer l’oxygénothérapie hyperbare

Lorsqu’il a consulté le docteur Harch pour la première fois, le corps médical lui a diagnostiqué :

D’ailleurs, avant de commencer la thérapie, le patient a dressé 2 listes.
La première rassemble les 6 problèmes majeurs qui sont classés, par ordre d’importance, par le jeune homme :

  • Maux de tête constants avec confusion intermittente, irritabilité, vision tunnel et vertiges
  • Acouphènes au niveau des 2 oreilles
  • Perturbation du sommeil
  • Vision floue au niveau de l’œil gauche
  • Irritabilité
  • Dépression, retrait social

La seconde liste répertorie 7 symptômes considérés comme « additionnels » :

  • Fatigue
  • Diminution de l’audition
  • Déséquilibre
  • Problèmes cognitifs (mémoire, attention, diminution de la vitesse de pensée)
  • Mal au dos
  • Douleur aux 2 genoux
  • Trouble de stress post-traumatique (pensées intrusives, pensées de combat, cauchemars, tachycardie)

Les résultats après 26 jours d’oxygénothérapie hyperbare

Après avoir suivi la thérapie durant 26 jours à l’aide d’un caisson hyperbare, voici les améliorations observées et notées dans cette publication scientifique :

  • Amélioration de 4 des 6 problèmes principaux. C’est à dire les maux de tête, qui ont définitivement disparus après la 1ère séance, mais aussi la perturbation du sommeil, l’irritabilité et la dépression, qui se sont améliorées dès la 12ème séance.
  • Amélioration de 4 des 7 symptomes « additionnels ». C’est à dire la fatigue, les problèmes d’équilibre, les problèmes cognitifs. D’ailleurs, les troubles de stress post-traumatique ont définitivement disparus après la 25ème séance.

En plus de toutes ces améliorations, rapportées par le patient, 2 images cérébrales SPECT ont été réalisées. Avant et après l’oxygénothérapie hyperbare.

SPECT cerveau, avant oxygénothérapie hyperbare
SPECT du cerveau (vu de face), avant oxygénothérapie hyperbare. On note des défauts bilatéraux des lobes frontaux et temporaux orbitaux.
SPECT cerveau après oxygénothérapie hyperbare
SPECT du cerveau (vu de face) après 39 séances d’oxygénothérapie hyperbare. On note l’amélioration relative du flux sanguin cérébral vers les lobes frontaux et temporaux.

Conclusion de cette étude de cas

En conlusion, ce patient a connu une amélioration marquée et permanente de ses symptômes post-commotionnels, des résultats de l’examen physique et de la circulation sanguine cérébrale. De plus, il a constaté une résolution complète des symptômes du trouble de stress post-traumatique. Ainsi, après le traitement, le jeune militaire a même pu reprendre son service.

Comment se déroule une séance dans un caisson hyperbare ?

 Ci-dessous, je vous propose une courte vidéo afin de vous montrer concrétement le déroulement d’une séance (que l’on appelle d’ailleurs « plongée« ) dans un caisson hyperbare. Les sous-titres sont disponibles pour les malentendants.

Comment mettre en place l’oxygénothérapie hyperbare à la maison ?

Si vous souhaitez mettre en place cette thérapie chez vous, je peux vous conseiller et vous accompagner. Les protocoles que je propose se basent sur les dernières avancées scientifiques ainsi que sur mon expérience sur le sujet.

J’anime aussi un groupe Facebook sur le sujet, dans lequel vous pouvez poser vos questions :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *